Michto

Le nouveau Michtoblog est en ligne, alors venez me rendre visite sur http://www.michtoblog.com

18 avril 2008

Le début de la fin du renouveau

Ca y est, c'est fini.

Canalblog c'est fini.

J'en avais vraiment trop marre.

Si vous me lisiez régulièrement, vous avez pu voir que les billets se sont fait plus que très rare depuis quelques semaines sur ce blog. La raison en est très simple. J'étais en train de préparer ma migration. Car comme les oiseaux ou les lemmings, le Michtoblog migre.

Et il migre sous Wordpress et avec son nom de domaine à lui : http://www.michtoblog.com

Donc sonnez trompettes et roulez tambours, vous êtes priés de rappliquer dare dare, de mettre à jour vos favoris et de changer le flux RSS dans vos aggrégateurs, Netvibes et autres Google Reader.

Sur ce, je vous attends de pied ferme dans mon nouveau chez moi et j'attends également vos commentaires acerbes sur tout ce qui touche à cette migration.

Posté par agatzebluz à 15:37 - Divers - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 mars 2008

Installer le navigateur Opera sous Ubuntu

Depuis quelques jours, je me suis rendu compte que Firefox ne rendait pas parfaitement tous les sites sur lesquels je me rendais. Comme j'ai lu il y a quelques jours qu'Opera avait réussi un 100% à un test de rendu web (le test Acid3), même si c'est avec une version de développement, je me suis dis que ça valait le coup de le réinstaller sur Ubuntu (je l'utilisais sur Windows avant Firefox). Voici la procédure pour Gutsy. Si vous avez une version plus ancienne, allez faire un tour sur la documentation.

D'abord il faut modifier les dépôts, en rajoutant les lignes dans votre fichier sources.list

Ouvrez un terminal et tapez

gksu gedit /etc/apt/sources.list

Coller à la fin de ce fichier les deux lignes ci-dessous.

deb http://archive.canonical.com/ gutsy partner
deb-src http://archive.canonical.com/ gutsy partner

Juste au dessus, décrivez à quoi servent ces deux adresses, en la commentant avec un dièse, ce qui donne :

#Navigateur Web Opera

Puis un classique apt-get pour installer le logiciel

sudo apt-get install opera

Et voilà,  il ne vous reste plus qu'à taper opera dans un terminal ou d'aller chercher le raccourci dans Applications > Internet > Opera

Vous pouvez désormais surfer avec le navigateur le plus respectueux des normes web. Enjoy.

Posté par agatzebluz à 09:02 - Ubuntu Linux - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 mars 2008

Mise à jour du site de téléchargement des extensions pour Firefox

Je viens juste de me rendre compte que le site proposant au téléchargement toutes les extensions pour Firefox (et les autres produits Mozilla) a été mis à jour.

La page d'accueil est bien relookée avec une barre de recherche plus imposante et des boutons plus gros également. Pourtant tout est très lisible et à sa place.

FF_home

Il est beaucoup plus clair comme ça, les extensions sont présentées de façon plus aérée, c'est plus agréable à l'oeil (le graphisme de l'extension puis le texte de présentation de façon horizontale et non plus verticale) et le téléchargement est possible directement sur la page présentant les résultats d'une recherche.

FF_addons


Voilà ce que j'appelle une réussite. a va encore faire du tort à Microsoft et Internet Explorer tout ça.

Posté par agatzebluz à 15:37 - Informatique - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2008

Une nouvelle version d'Open Office est disponible en test

wall_openofficeOpen Office, la désormais célèbre alternative libre à la suite bureautique Office de Microsoft, propose au téléchargement une version de développement de la prochaine mouture estampillée 3.0 qui devrait sortir en septembre prochain.

Cette version de développement est disponible pour toutes les plateformes (à base de processeurs Intel), Windows, Linux et (nativement enfin) Mac, comme vous pouvez le voir sur ce FTP basé en France.

Concernant Linux, ce sera un package tar.bz ou un deb que les utilisateurs de distribution à base de Debian reconnaitront.

Les nouveautés apportée semblent alléchantes, en vrac compatibilité avec les formats Office 2007, chargement plus rapide (ce n'est pas du luxe), amélioration de la visualisation des documents dans Writer, nombre de colonnes plus important dans Calc (1024 au lieu de 256).

Source Silicon.fr

Posté par agatzebluz à 09:08 - Informatique - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2008

Gilette Fusion pour une peau douce comme un bébé

RasoirPendant mes vacances sous les tropiques, j'ai eu la fâcheuse idée d'oublier mon rasoir chez moi. Je suis encore un de ces dinosaures qui utilise un rasoir mécanique. Je n'en suis quand même pas au coupe chou, en homme moderne mon rasoir compte 3 lames (montées sur ressorts, bla bla bla).

Bref en arrivant en Guadeloupe, me voici fort dépourvu quand le moment de me raser fut venu. Aussi je me dirige vers le Champion du village et mon pas alerte me conduit au rayon rasage. Et là, le désert de Gobi !! Ne reste plus qu'un seul rasoir potable, les autres sont des jetables (je suis poète ce soir). Ledit rasoir, en plus de valoir la peau des fesses, comporte (ceci expliquant peut être cela) 6 lames !!!! Oui vous avez bien lu.
Comme quoi, il n'y a pas que les fabricants de processeurs qui utilisent la surenchère technologique.

Je n'ai pas le choix, je prends le Gilette Fusion, il faut bien que je me rase. Mais en mon for intérieur, je me dis que toutes ces lames, c'est de la connerie pour appâter le gogo, un truc d'homme, genre le mien est plus gros que le tien. Il me vient également à l'esprit cette fausse pub pour un rasoir électrique Philips avec son Quintipio, le rasoir à 15 lames, tellement bien que tu n'as pas assez de joue pour le poser sur ton visage.

Et bien de retour dans notre case créole, et plus précisément dans la salle de bain, force fut de constater (et il vaut mieux constater que se tâter le ..., je vous laisse finir) que ce foutu rasoir rase très bien. En fait, il rase mieux que tout ce que j'ai pu essayer jusque là. A tel point que, malgré le prix élevé des lames, je pense que je vais mettre mon trois lames en retraite. La douceur de ma peau n'a pas de prix.

Voilà, c'était le billet d'humeur totalement en dehors de la ligne éditoriale (pourtant déjà bordélique) du blog.

Attention, ce billet est non sponsorisé. Mais si monsieur Gilette décidait de m'envoyer des jeux de lames gratuites ou des produits à tester je me ferai un plaisir d'accéder à sa demande.

Posté par agatzebluz à 09:00 - Divers - Commentaires [2] - Permalien [#]


26 mars 2008

Curry de poulet vert à la thaïlandaise

La cuisine thaïe est connue pour être un des joyaux gastronomique du sud est asiatique, et à raison d'ailleurs. Elle est à la fois subtile, relevée et recherchée. Cette recette ne dérogera pas à la règle. Elle possède à la fois le côté doux du lait de coco que le feu du piment de la pâte de curry vient relever.

A ce propos, la pâte de curry Aroy-D que j'avais achetée en vue de cette recette est très épicée. Alors qu'il aurait fallu en mettre 4 cuillères à soupe pour suivre les indications de la recette, une et demie a été plus que suffisante, le "heat factor" étant déjà assez prononcé.

Comme d'habitude avec les recettes asiatiques, rien de bien compliqué, le plus dur c'est d'avoir les ingrédients sous la main. La recette est assez rapide puisque la cuisson doit prendre environ une demie heure, et la préparation à peu près autant.

Pour 6 personnes

Ingrédients :

  • 3 c à s d'huile d'arachide
  • 1 ou 2 c à s de pâte de curry verte
  • 500 g de filets de poulet
  • 2 boites de lait de coco de 400 ml
  • un petit brocoli détaillé en petits bouquets
  • 150 g de haricots verts en tronçons de 3 cm
  • 1 c à s de sucre brun
  • 3 c à s de nuoc nam
  • un beau bouquet de coriandre
  1. Faire chauffer l'huile dans un wok ou un faitout à feu moyen. Ajouter la pâte de curry et remuer jusqu'à ce que les parfums s'exhalent (attention ça fait bien tousser, merci les piments)
  2. Ajouter le poulet coupé en lanières et faire revenir jusqu'à ce qu'il soit cuit à l'extérieur
  3. Ajouter les légumes et le lait de coco. Laisser mijoter doucement jusqu'à ce que les légumes soient cuits (15 ou 20 mn environ)
  4. Incorporer enfin le sucre, le nuoc nam et la coriandre.
  5. Servir de suite avec un petit riz blanc

Je suis de plus en plus fan du riz blanc avec ce type de plat doux et subtil. Ainsi, ça ne cache pas le goût des ingrédients.

Vous pouvez appliquer la recette au type de viande ou de poisson que vous désirez. La prochaine fois, je pense qu'on se le fera avec des Saint-Jacques ou des crevettes.

Et bon appétit bien sûr.

Posté par agatzebluz à 09:05 - Cuisine gastronomie - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2008

Faites vous rembourser une partie de votre licence Windows en passant à Linux

logoMandriva, le premier acteur européen dans le domaine de la distribution Linux, propose dans le cadre de son opération "Refugee", OS réfugié, de vous rembourser 35 % sur le prix de l'un de leurs produits, si vous fournissez la preuve que vous possédez bien une licence d'un OS propriétaire (les windosiens levez la main).

Les produits qui sont concernés par cette opération sont les Powerpacks 2008 (distributions ou abonnements) ou Mandriva Flash (installation Mandriva sur clé USB).

Cette opération trouve un écho particulier en ce moment où diverses actions en justice arrivent à leur terme et donnent raison aux personnes ayant choisi de demander le remboursement de l'OS installé sur la machine qu'ils ont acheté.
En effet, à ce jour et au mépris total de la loi, dans 99 % des cas lorsque vous achetez un ordinateur, le fabricant vous impose un système d'exploitation préinstallé, que vous n'avez pas choisi. Sans anti Microsoftisme primaire, certaines personnes peuvent souhaiter se faire rembourser cette licence (ainsi que les logiciels également pré installés) qui ne sert à rien (si on a déjà une licence de Windows XP par exemple ou pour installer une distribution Linux).
Les fabricants sont bien sûr très réticents à accéder à ce type de demande, car il y a un total manque de transparence sur le prix desdites licences, et ils ne souhaitent vraisemblablement pas communiquer là dessus. C'est pour ces raisons que des actions ont été menés devant plusieurs juridictions dans toute la France, et que des associations telles que l'AFUL ou l'UFC Que choisir font énormément pour faire appliquer la loi.

Posté par agatzebluz à 14:07 - Ubuntu Linux - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 mars 2008

Connaitre et éditer les raccourcis claviers des applications dans GNOME

Vous utilisez le gestionnaire de bureau GNOME sous Linux (quelle que soit votre distribution d'ailleurs) et vous voudriez connaitre les raccourcis claviers de vos applications favorites, car elles ne sont pas accessibles dans le programme lui-même. Et bien, c'est facile en allant regarder dans l'éditeur de configuration de GNOME.

Dans un terminal, taper
gconf-editor


gconf

Cliquez sur "apps" dans l'arborescence de gauche et recherchez le programme que vous souhaitez. Dans mon exemple ce sera Gnome Do (un lanceur de type Launchy).

key_binding

On rentre dans l'arborescence de l'application et on voit le choix de changement de raccourci clavier (key binding). Par défaut, Gnome Do a pour raccourci pour arriver au premier plan, la touche super (Windows dans la majorité des cas) et la touche espace. Comme Launchy, que j'utilise sous Windows utilise Alt et Espace, c'est cette valeur que je veux rentrer.
On clique donc droit sur la ligne Key Binding et on choisit "éditer la clé".

editer

On remplace alors l'entrée Super par Alt, comme je l'ai fait dans la capture ci-dessous. J'aurais pu aussi changer la deuxième entrée (space), par une autre touche de mon choix.

edit_la_cl_

En naviguant dans les menus du gconf-editor, vous retrouverez beaucoup de programmes que vous connaissez et vous pourrez ainsi choisir les raccourcis claviers qui vous vont bien, ceux d'origine n'étant pas toujours ergonomiques ou pratiques. Par contre, tous ne sont peut être pas paramétrables, c'est du cas par cas.

Posté par agatzebluz à 08:47 - Ubuntu Linux - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2008

Naviguer dans les dossiers mp3 avec l'autoradio Peekton PKM700

Voici une astuce que j'ai découvert en surfant sur le Net pour mon nouvel autoradio mp3, le Peekton PKM700. Le moins que l'on puisse dire avec ce matériel c'est que le constructeur ne se foule pas sur la documentation, elle est vraiment très mince. Donc par défaut, on peut penser qu'il n'est pas possible de naviguer de dossier en dossier dans les divers média contenant des mp3 (clé USB, carte mémoire ou CD). Mais c'est faux. Voici comment procéder.

Une fois que le média est reconnu et que la lecture se lance, appuyer sur le bouton se trouvant juste au dessus de la molette de volume. Un appui sélectionne la recherche de fichiers (File search) et un autre appui la recherche de dossiers (Track search). Pour valider, appuyer sur le bouton de la molette de volume. Ensuite, en tournant cette même molette vous naviguerez dans les dossiers. Pour arrêter votre choix et lancer la lecture, encore un appui sur la molette de volume.

La recherche de fichier reviens à incrémenter les pistes de 1 en 1, mais avec la molette de volume, c'est donc un peu plus rapide qu'avec les boutons piste suivante / précédente. Mais pas grand intérêt à mon sens, puisqu'on ne voit pas le nom de la piste.
La recherche de dossier liste les dossiers qui se trouvent au dernier niveau de l'arborescence du CD. Par exemple si (comme moi) vous faites un dossier pour l'artiste et dans ce dossier un ou plusieurs dossiers pour les albums, ce seront ces derniers que vous verrez.

Pour conclure, même si le son de cet autoradio est bon, j'ai rencontré pas mal de galère à l'installation (il a fallu que je coupe des fils et installe un domino pour que les règlages soient mémorisés), je n'ai toujours pas la radio car il faut un adaptateur d'antenne et ma clé USB fait des siennes.
Bref, si c'était à refaire, je rachèterais un Sony, avec lesquels je n'avais jamais eu de problème.

Posté par agatzebluz à 10:35 - Divers - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 mars 2008

Blogguer est il bon pour l'indice de fertilité ?

Une très sérieuse étude de la State University Of New York rapporte que l'abus d'utilisation d'ordinateur portable sur les cuisses pourrait sérieusement compromettre les chances de reproduction des messieurs en augmentant de près de trois degrés la température des bourses.

Mike_Penseur_Rodin_Irradie_200

Vu que mon PC est un vrai four au bout d'une demie heure, je veux bien les croire. Heureusement que je me suis déjà reproduit deux fois.

Conclusion (comme vous pourrez le lire dans l'article original de ZDNET US), il va falloir choisir entre la productivité au bureau ou celle de la chambre à coucher.

Posté par agatzebluz à 12:50 - Divers - Commentaires [4] - Permalien [#]


Fin »